de Vigneux à Arpajon

  • 23 mars 2016

ON THÉ ROAD AGAIN…

Sans doute encore un peu fiévreux et les guiboles en coton, mais quand il faut y aller…

De ce départ un peu noir je garderai la dure leçon d’humilité et la marque d’un amour infini pour mes sauveurs ❤️❤️❤️ . Ils m’ont récupéré moulu, vidé, abîmé et sans la toute puissance des câlins de mon amoureuse et des éternels attentions de mes parents, le doute aurait pu s’installer… Je n’oublierai pas non plus la contribution du Docteur qui a refusé que je lui règle la consultation, parce que voilà. C’est ça aussi le chemin ?! ✌🏾trop bien !

Bon, c’est reparti. Mais je vais choisir des étapes dont on ne connais pas le nom de la ville, pare ce que quand je lis Arpajon, j’ai pas l’impression d’avoir avancé. Chagrenon, Cheptainville ou le Breuillet ça fait tout de suite plus virile…

Étape demi-urbaine niveau Francillienne, un peu de forêt mais beaucoup de ZAC et tout plein de caravanes… Et puis, c’est l’printemps 😎

comment (2)

  1. Dominique

    23 Mar 2016 - 22:08

    Ola heureux voyageur guéri par . 28 kilos sur le dos, qu’elle idée d’emmener sa cuisinière, son frigo, sa box, sa télé et le porte savon.. Si son p’tit confort c est important, le luxe du temps est avec toi. Bon retour dans ta carte postale. Bisous Dominique

  2. Anne Baille

    23 Mar 2016 - 23:28

    Bonne route, on pense à toi.

Leave a Reply