De Sompt à Aulnay en Saintonge.

  • 11 avril 2016

Ah le printemps, les p’tites fleurs, les senteurs sucrées de la végétation qui se réveille… Bon, je n’ai toujours pas pu enfiler mon short et je ne quitte pas mon bonnet mais il fait doux dans la journée, et les bestioles commencent à sortir. Et à piquer…

les images sont toujours un peu les mêmes, non ?! Pourtant les paysages changent, le sol surtout. S’il est encore par endroit détrempé et boueux, le calcaire des « chemins blancs » annoncent l’entrée dans le département des Charentes maritimes 😉 j’ai vu mon premier panneau de producteur de Cognac…

comment (4)

  1. dominique

    11 Avr 2016 - 20:43

    Ola amigo caminando,
    Ton arrivée en Charente Maritime semble marquer ton entrée dans la carte postale que représente ton chemin. La preuve, la participation de tes nouveaux amis à ton voyage: un escargot, un vers de terre, des abeilles voir des visiteurs d’un autre monde…
    Les senteurs du colza en fleur ou l’arrivée du printemps, sans doute ?
    Ici tout est rond et accueillant comme le sont nos magnifiques églises romanes. En gironde, ça ne changera pas, elles sont gothiques mais restent girondes.
    Portes toi bien

  2. jeanne

    11 Avr 2016 - 23:49

    hello Lionel,
    que de colza que de colza, jolie couleur mais alors je le déteste car il m’incommode au plus haut point.
    dis donc tu traces, profite bien.
    je t’embrasse

  3. Sebastien Canal

    12 Avr 2016 - 15:56

    heyyyy salut , tu comprends pourquoi Van Gogh s’est coupé l’oreille …
    elle est bien gonflée…tu aurais du approcher de la chaleur près de la piqure tout de suite pour amoindrir le venin …. j’espère que ça va aller allez….bon chemin !

  4. Fif

    18 Avr 2016 - 12:30

    OOhhh!! Un escargot: trés bon signe, en bonne voie 😉

Leave a Reply