De Tours à Sorigny

  • 2 avril 2016

Frisquet ce matin encore… Mais les canons de la veille vont me tenir chaud, ah ah ah… C’est avec un peu de regret que je laisse la Loire ce matin dernière moi, je traverse le Cher qui coule tranquillement et traverse la banlieue De Tours. Plus de vignes, le parcours redevient forestier et champêtre. Mais surtout mouillé…

La voie de Tours commence ici !

J’arrive à Sorigny et pour la première fois je ne suis pas seul pelerin au gîte. Je crois que j’étais mieux tout seul… J’ai peur que le chemin ne devienne vers le sud une grande randonnée façon UCPA. Le contact avec les locaux n’est déjà plus le même. Le pelerin est un business, il faut que je m’adapte à ce nouveau paramètre.

Leave a Reply